le Slingshot de Polaris un jouet pour les grands enfants

plus on roule avec et plus on prend du plaisir 1660 km en 5 jours et que du bonheur 


une chanson dit que tu es riche de tes amis une vidéo de 6 minutes pour garder en souvenir le week-end du roc castel , l'éloge du voyage lent vu par des extraterrestres ,merci a tous mes amis présents 

trop de personnes regardent la météo pour organiser leur week-end ce qui a porté tord pour les motards du viaduc.Comme d'habitude se sont les absents qui ont toujours tord
je ne regrette pas cette sortie avec le slingshot qu'on pu découvrir les 1150 motards présent pour cette 10 éme édition

pas beaucoup de Slingshot ont ouvert des courses de côte en france avec mon pass en rallye je n'ai pu résister à me faire ce plaisir et exploser ce jouet sur route fermée  , mais je ne ferais pas cela tous les week-end.....
je pense que le rodage est terminé , vais rouler cool 

un beau week end avec les GT de quoi faire pâlir les rouges a plus de 100 000€



Côté look, le Polaris Slingshot n’a en effet pas d’équivalent sur le marché et dévisse les têtes de tous les passants. Son châssis tubulaire en acier reçoit un train avant à double triangulation à l’avant comme une voiture de sport tandis que l’unique roue arrière, reliée à un bras oscillant en aluminium, transmet la puissance via une courroie à la manière d’une moto. Sous le capot, ce tricycle abrite un 4 cylindres 2.4l Ecotec de chez General Motors délivrant 173 ch. Une puissance somme toute modeste au regard de sa cylindrée. Mais avec moins de 800 kg sur la balance, le Slingshot peut abattre le 0 à 100 km/h en 5,2 s.